Il y a dans la liberté d’expression une cruauté et une torture, car si elle garantit le droit, elle n’en garantit pas l’application. Celle-ci dépend des Hommes, du temps et de l’opportunité de l’opinion. Il y a dans le principe d’égalité une déception, car la réalité est souvent un mur qui fait voler en éclat les utopistes qui, portés par les promesses, courent les yeux fermés vers des idéaux imaginés.

Une société démocratique est par essence une société définie par son peuple. Elle est cependant biaisée lorsque le dialogue social, élément nécessaire à la construction de valeurs communes autour d’identités diverses, est détenu par une seule narrative. Je souhaite rendre le débat public plus riche et plus nuancé en permettant aux minorités, quelles qu’elles soient, de s’exprimer et donc de sentir leurs idées et légitimité  reconnues et défendues dans l’espace public.

Mes écrits sont un cri d’alarme né d’un constat de fracture entre groupes de citoyens. C’est dans ces espaces d’incompréhension que les extrêmes puisent leur force. Or l’espace médiatique auquel les minorités ont accès est toujours enfermé dans des termes prédéfinis qui limitent la liberté d’expression à des mots et des définitions qui appauvrissent le débat public. Je vous propose de challenger les termes du débat actuel et de libérer la parole trop longtemps muselée.

Je crois profondément que la Liberté, l’Égalité et la Fraternité sont des valeurs vivantes qui dépérissent lorsqu’elles ne sont pas défendues par tous pour le bénéfice de chacun.

Mes idées ne sont ni figées ni fermées, elles évoluent au fil des rencontres, des échanges. La richesse que je chéris le plus est celle de l’écoute de l’Autre, de la discussion bienveillante. J’ai soif de connaître vos opinions, vos parcours, vos idées et je suis toujours prête à collaborer sur des sujets.

Ici il n’y a pas de mur. Ici l’opinion est opportune lorsqu’elle est juste et construite. Ici l’expression est libre. Pourtant ici, comme partout, des erreurs seront commises et des incompréhensions révélées.

L’objectif principal est et restera qu’ici la parole sera donnée à ceux que l’on réduit à objets ceux qu’on a dépossédé de leur droit à pensée et à librement exprimer.

Dans mes articles je me défoule, je m’énerve, je m’insurge, je me questionne, et je me rééquilibre.

Dans mes Because the World is a Rainbow je m’amuse, je me moque, je remets en cause l’Ordre Établi, car de tout temps rien n’a jamais été plus changeant que l’Ordre Établi.

14051715_10153661108101790_2565436697836434234_n

Je rejette les modèles culturels manichéens car ils m’ennuient profondément, je leur préfère les caléidoscopes qui, libres de préjugés et forts de leurs identités multiples, en jouent et les laissent danser à l’infini.

 

14055079_10153665813346790_3473220389965351662_n

Juriste de formation, Cheffe de projet dans les secteurs de l’humanitaire et de l’ESS de conviction et Éditorialiste de passion. N’essayez pas de m’enfermer dans vos préconceptions.